à l’occasion du lancement de son ouvrage pionnier, fondateur des Recherches matriarcales modernes

Les Sociétés matriarcales.

Recherches sur les cultures autochtones à travers le monde

traduit de l’anglais par Camille Chaplain,

en librairie le 19 septembre 2019.

Heide Goettner-Abendroth a ouvert un champ de recherches qui porte sur les sociétés matriarcales, auxquelles elle a consacré sa vie, et pour la connaissance desquelles elle a créé une fondation (Hagia). La publication de son livre en France, aux éditions des femmesAntoinette Fouque, est un véritable événement tout comme sa venue à Paris.

Dans cet ouvrage pionnier, Heide Goettner-Abendroth définit pour la première fois clairement et scientifiquement le concept de matriarcat, jusque-là décrié et opaque, qui lui permet de revisiter l’histoire culturelle de l’humanité. Elle fait apparaître que les sociétés matriarcales ont non seulement précédé le système patriarcal apparu environ 5000 ans avant notre ère, mais qu’elles lui ont survécu jusqu’à ce jour sur tous les continents.

La rencontre sera animée par Véronique Radier de L’Obs.

Samedi 21 septembre 2019 à 19 heures

Espace des femmesAntoinette Fouque

33/35 rue Jacob 75006 Paris • Tél. : 01 42 22 60 74

espace@desfemmes.frwww.espace-des-femmes.fr