09 50 42 62 82 espacenatbe@natbe.fr

Vous en avez peut-être entendu parlé ces dernières semaines, Thomas Berry Brazelton, pédiatre américain dont les travaux ont fait école dans le monde entier et qui a révolutionné la façon de considérer les nouveau-nés, est mort à l’âge de 99 ans le 13 mars 2018.

Je vais aujourd’hui vous présenter un de ses livres phare, disponible à la bibliothèque de Natbé : Points forts, Tome 1: De la naissance a 3 ans.

Le docteur Brazelton développait dans ce livre la notion de « point fort ». Un point fort est un moment de la vie du bébé, un temps où son développement franchit une étape importante sur le plan physique, émotionnel ou cognitif. Cela peut être naitre, apprendre à saisir des objets, apprendre à se mettre à quatre pattes, apprendre à se séparer de ses parents… A cette période, l’enfant est tout à son apprentissage. Il se peut qu’il se mette à régresser sur d’autres points, par exemple ne plus faire ses nuits ou ne plus vouloir manger seul. Il aura besoin d’un accompagnement particulier pendant ce temps, car ce développement va lui demander beaucoup d’énergie et de dépasser de nombreuses frustrations.

Toutefois, il ne faut pas oublier que ses parents pourront eux aussi avoir besoin d’une aide particulière lors de ces moments. Ils doivent savoir qu’il est normal que le développement de leur enfant ne soit par rectiligne, mais se fasse par à-coups et puisse engendrer des temps de régression. Chaque enfant vit à son rythme, et si certains enfants vivent un point fort sans que cela se remarque, pour d’autres ce sera une véritable étape, presque une épreuve à franchir. Pleurs, manque de sommeil, baisse d’appétit, ou au contraire des siestes qui s’allongent et des repas plus importants…autant de changements qui peuvent bouleverser une routine bien installée !

Le point fort d’un enfant est en miroir le point fort du parent, car tous deux grandissent ensemble. Les parents peuvent eux aussi avoir besoin d’un lien fort pour grandir, d’être rassurés, d’être portés dans leur rôle de parent. Je trouve qu’il est intéressant que T. Brazelton essayait de se mettre du côté des parents lors de ses consultations et dans son livre, en leur expliquant pourquoi leur enfant réagit de telle façon. En accompagnant les parents, il leur permet d’être rassurés sur leurs compétences, et leur confiance rejaillira sur le développement harmonieux de leur enfant.

C’est ce que j’essaie de mettre en pratique dans mon travail d’instructrice en massage bébé et de doula. Etre disponible pour les parents lorsqu’ils expriment leurs craintes, leurs doutes, mais aussi leurs joies de voir leur enfant grandir. Savoir que chaque parent et chaque enfant est en constante évolution, et que renforcer la confiance des parents c’est renforcer leur lien avec leurs enfants.

En particulier dans le massage, les points forts peuvent se remarquer au fur et à mesure des séances. Lors des points forts, l’enfant peut être moins disponible pour le massage. Ainsi, lorsqu’il apprend à se déplacer, il n’aura probablement pas envie de rester couché et immobile pour un temps de massage, alors qu’il avait apprécié ces moments lors des séances précédentes. Cela peut frustrer le parent, surtout s’il suit le cours de massage à cette période de la vie de son enfant. Mais d’autres jeux peuvent alors se mettre en place : comptines, jeux de doigts…et on reviendra au massage lorsque l’enfant sera plus calme ou assez grand pour rester plus longtemps immobile.

Le livre de Brazelton a également l’intérêt d’être divisés en chapitres clairs, chacun abordant un âge ou un point fort particulier. On peut ainsi s’y référer au fur et à mesure que son enfant grandit, sans avoir besoin de lire les quelques 600 pages d’un coup ! Même s’il date un peu (première parution en 1999), c’est un classique du développement de l’enfant qui vaut le détour pour la bienveillance de l’auteur envers les parents.